Cette année, la mode sera... - HIBISA
15641
post-template-default,single,single-post,postid-15641,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0.2,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Cette année, la mode sera…

J’ai eu la chance d’avoir une mère couturière. Cette femme née dans les années 30 a connu des décennies de mode, tendance et style. Je n’ai malheureusement pas hérité de son talent mais je l’ai regardé pendant des heures dessiner, découper, coudre. De sa passion, elle a voulu me transmettre quelques leçons de mode qui en y réfléchissant bien, s’appliquent merveilleusement au monde de l’entreprise.

Leçon n°1 : « la mode est un cycle – rien ne se perd – c’est un perpétuel recommencement. Certains vêtements tu garderas ! »

 

Les entreprises fonctionnent également par cycle : spécialisation vs polyvalence, bureaux personnels vs open-space etc. Les tendances vont et viennent. Ce n’est pas très grave, l’entreprise est un être vivant. Tout bouge !

Mais souvent, elles basculent d’un changement à un autre sans tracer leur histoire, ou conserver une « photo » de ce qui a fonctionné pour elles un temps.

Ainsi au moment de mettre en place une organisation ou un processus, elles dépensent parfois beaucoup d’énergie et d’argent à réinventer quelque chose qui avait déjà fait ses preuves plusieurs années auparavant.

Leçon n°2 : « plus de trois couleurs, tu ne porteras point »

 

Une tenue avec plus de trois couleurs donne un ensemble inesthétique et brouillon.

Quelle image donnerait une entreprise qui définirait ses missions en 12 points, aurait une stratégie basée sur 20 items, dont le pilotage s’effectuerait sur 70 indicateurs.

Si chaque entreprise essayait de se limiter à 3 points majeurs, ne gagnerait-elle pas en efficacité ? Une stratégie en 3 axes suivis chacun par 3 actions puis 3 indicateurs clés etc.

Evidemment on peut adapter le chiffre « 3 » mais l’exercice permet d’aller chercher de la simplicité, de la lisibilité et bien-sûr de la performance !

Leçons n°3 : « quels que soient les effets de mode, tu dois toujours avoir dans ta garde-robe des valeurs sûres – une jupe noire et un chemisier blanc dans ton armoire toujours tu auras ! »

 

Les valeurs sûres sont aussi des fondamentaux. Ce sur quoi on peut compter, s’appuyer.

Les entreprises connaissent une vraie révolution : dans leur schéma organisationnel, dans le style de management, dans la relation avec leurs clients, etc.

Mais dans ces temps si chahutés, elles ne doivent jamais oublier leurs fondamentaux au risque de se perdre et d’oublier le sens même de leur existence.

Les valeurs, le produit originel, les équipes, le savoir-faire : autant de valeurs sûres sur lesquelles elles peuvent s’appuyer !

 

 

 

Alors pour traverser ces phases transformationnelles en tout quiétude, chaque entreprise devrait :

  • Avoir un business model innovant évidemment mais pragmatique (règle des “3”)
  • Entretenir sa “mémoire collective”
  • Et surtout ne pas oublier ses fondamentaux

 

Et vous, que trouve t’on dans le dressing de votre entreprise ???

 

Isabelle Claude Richez
social@hibisa.fr


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer